PRET A TAUX ZERO 2018


Le nouveau prêt à taux zéro 2018.

Vous pouvez bénéficier d'un prêt à taux zéro (PTZ) si vous achetez votre première résidence principale et si vos ressources ne dépassent pas un certain plafond. Le montant de ce PTZ dépendra de la zone où vous allez acheter votre logement. Le prêt financera une partie de votre acquisition, et vous devrez le compléter par un ou plusieurs prêts et éventuellement un apport personnel. Ce logement devra être neuf ou ancien avec des travaux.

Depuis janvier 2016, le PTZ a été largement amélioré. Il est maintenant possible d’emprunter plus, pendant plus longtemps et avec une période de différé accessible à tous les emprunteurs. Enfin, les plafonds de ressources pour être éligible au PTZ ont également été revus à la hausse.

Augmentation du montant emprunté.

Le prêt à taux zéro permet aujourd’hui d’emprunter jusqu’à 40% du coût de l’opération, selon le secteur géographique. Auparavant, il était compris entre 18% et 26%. Cette hausse bénéficie clairement aux ménages éligibles et leur permet d’emprunter plus avec des conditions beaucoup plus avantageuses.

Augmentation des plafonds de ressources.

Cette hausse des plafonds de ressources permet au plus grand nombre de bénéficier de ce nouveau prêt à taux zéro. Rappelons que pour être éligible, il faut être « primo-accédant », c’est-à-dire ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des 2 dernières années. Le montant retenu correspond au revenu fiscal de référence N-2, soit pour une demande de PTZ en 2018, ce sont les revenus 2016 qui seront pris en compte.

Ressources maximales selon le nombre d’occupants et la zone d’implantation du logement

Nombre de personnes destinées à occuper le logement Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 €
2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 €
3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 €
4 74 000 € 60 000 € 54 000 € 48 000 €
5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 €
6 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 €
7 107 300 € 87 000 € 78 300 € 69 600€
A partir de 8 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 €

Un différé de remboursement systématique.

Depuis le 1er janvier 2016, tous les PTZ octroyés peuvent bénéficier d’une durée de différé allant de 5 à 15 ans. Ce qui signifie que pendant cette durée, vous ne remboursez pas votre prêt à taux zéro. Par ailleurs, le délai total de remboursement n’est pas inférieur à 20 ans, période longue qui permet de diminuer considérablement les mensualités du PTZ.

Conclusion

En 2018, les « primo-accédants » ont toutes les raisons de concrétiser leur achat dans le neuf : associé à des taux d’emprunt historiquement bas, le PTZ version 2018 constitue une opportunité exceptionnelle de devenir propriétaire de sa résidence principale.

Contactez-nous dès maintenant afin de réaliser une étude personnalisée et bénéficier des conseils d’un spécialiste du marché de l’immobilier neuf !

source : www.servicepublic.fr